« MON ENFANT NE MANGE PAS »


« Mon enfant ne mange pas » [Dr. Carlos González, père et pédiatre]

S’il y a bien un ouvrage qui nous a vraiment rendu service, c’est celui-ci !

Ici il s’agit de comprendre pourquoi les enfants diversifiés refusent souvent les légumes, mangent peu (voir pas par moment) et introduit parfaitement le sujet de la DME en en démontrant son importance.

Au travers de divers témoignages, ce livre aide les parents à comprendre les comportements alimentaires du jeune enfant et d’éviter les conflits au moment de passer à table.

Ce que l’on a retenu d’important et qu’il faut savoir :

- Le lait maternel contenant plus de 70 calories par 100g (ce qui en fait un super-aliment ), le bébé ne sera naturellement pas attiré par une grosse quantité de légume en purée car son instinct le mènera vers des aliments plus riches !

- la courbe de poids dans le carnet de santé (la fameuse !) ne convient absolument pas aux bébés allaités et il est important de prendre du recul avec celle-ci. Plus généralement, allaité ou non, un enfant est unique la courbe n’est qu’une représentation d’un certain « standard », une moyenne.

- Vers 1 an, il est courant que les bébés « arrêtent » de manger (pour ne continuer à s’alimenter qu’avec le lait) Et cela est normal, c’est parce que leur rythme de croissance diminue également. À ce propos l’auteur écrit : « N’obligez pas votre enfant à manger. Ne l’obligez jamais, d’aucune façon, sous aucun prétexte et pour aucune raison ».

- Le « problème » (s’il en est un) vient la plupart du temps de l’incompréhension des parents plutôt que de l’enfant. On aurait tendance à penser que les dosages alimentaires devraient augmenter proportionnellement à la croissance de l’enfant, ce qui est faux !

- Pour les enfants allaités, ne vous faites pas avoir : allaitement à la demande = allaitement à la demande. Si comme nous, le pédiatre vous demande d’espacer les tétées ou de les compter : c’est lui qui se trompe. Pas vous.

- La DME (Diversification Menée par l’Enfant) permet d’instaurer une relation de confiance entre les parents et l’enfant. (On vous expliquera plus précisément ce qu’est la DME prochainement 😉)

Ce livre démontre que l’on doit faire confiance à son enfant, aussi jeune soit-il. La Nature est bien faite et (hormis problèmes majeures) un bébé ne se laissera pas mourir de faim. Le docteur Gonzalez écrit qu’il faut inclure l’enfant aux repas familiaux (ne pas le faire manger avant ou après, isolé) et lui proposer des repas, en acceptant par avance que celui-ci puisse les refuser.

On parle trop souvent d’ « éducation » destinée à l’enfant mais jamais d’éducation parentale...? En acceptant de penser qu’il nous faut continuer d’apprendre, je suis persuadée que l’on fait déjà le gros du chemin : se remettre en question en tant que parent et non sans cesse pointer du doigt l’enfant.

Bref, il y a tant d’autres choses que l’on aimerait rapporter ici de ce livre, mais le mieux, c’est que vous le lisiez

Et pour terminer, une de mes petites phrases préférées de ce livre :

« Tous les animaux du monde mangent ce dont ils ont besoin. En balade, on ne voit pas de bêtes mortes parce que personne ne leur a dit qu’elles devaient manger. »

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire
  • Noir Icône YouTube

Photographie accueil : Andréa Malterre

© 2019 par Simple & Nature | Tous Droits Réservés

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire
  • Noir Icône YouTube