L’ENFANT CREATIF



Vous l’aurez peut être remarqué : nous essayons au maximum d’acheter des jouets en bois et non-genrés (pas « pour fille »). Pas toujours évident quand la plupart des jouets de grands magasins sont souvent le contraire : ultra genrés, en plastique fluo et qui font du bruit (autant vous dire que je n’aime pas vraiment m’y rendre 😵)

Certains pensent que les jouets en bois sont un phénomène de mode (retour du vintage peut être) mais ce n’est pas que ça : Les jouets qui ne font pas tout un tintouin (j’aime bien ce mot 😁) dès que l’on appuie sur un bouton ont l’avantage d’inciter l’enfant à être inventif et créatif. En plus de ça, les jouets en bois sont intemporels et ont le mérite de ne pas être vilain comme déco de salon (et ça c’est un plus quand le pièce principale est la salle de jeu 😎). • En détournant un objet, l’enfant crée et apprend, il utilise son imagination. 🧚🏼‍♀️ Il n‘est pas passif dans le jeu.

Prenons l’exemple de la planche @wobbelboard que Lyana a depuis ses 11 mois : Elle s’en sert comme planche d’équilibre, comme toboggan quand on l’incline contre le canapé, comme dodo pour ses peluches, comme rampe pour ses petites voitures etc...

Alors en effet ça a suscité quelques interrogations de la part de nos proches au début : « Et ça sert à quoi cette planche 🤨? »

D’ailleurs dans le même thème, une étude a montré qu’une fois que l’enfant rentre en primaire a l’école, sa créativité chute d’au moins 50%, voir plus. Avant cet âge, il est libre penseur, jusqu’a ce qu’il rentre dans un système qui commence à lui dire comment penser et comment réfléchir.🙇🏻‍♀️🏫🙇🏻‍♂️

Ça donne matière à réflexion non ? (L’étude : https://syn-lab.fr/wp-content/uploads/2017/09/synlab_2015_creativite.pdf)

Alors stimulons leur imagination qui ne demande qu’à jaillir et s’exprimer ! 🌈

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire
  • Noir Icône YouTube

Photographie accueil : Andréa Malterre

© 2019 par Simple & Nature | Tous Droits Réservés

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire
  • Noir Icône YouTube